• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
Image aléatoire
Galerie
Mini sondage
La question est simple, êtes-vous pour ou contre la possibilité de finir plus tôt ???












Résultats

 

Début du World Forum ce matin à Lille, le forum de l’économie responsable. En vedette : Gérard Mulliez, le patron d’Auchan. L’homme est rare en public. Raison supplémentaire de l’écouter, surtout s’il consent à parler de lui et… d’argent. Même si, avec un art consommé de la dérision, « GM » mélange habilement l’essentiel et l’anecdote. Probablement d’ailleurs pour évoquer plus facilement deux sujets « difficiles ». Morceaux choisis de ce qui ressemblait par moment à une confession…

Sur la fortune…

« J’appartiens à la famille la plus riche de France, lit-on. Est-ce un avantage ? Non ! Ou, alors uniquement quand on est devant un banquier… Je n’ai aucune fierté d’appartenir à cette famille la plus riche de France. Ma seule fierté, ce sont les emplois créés et les collaborateurs qui y travaillent ».

Sur sa radinerie supposée…

« C’est vrai, ma voiture date de 2001. Mais pourquoi en changer si elle peut encore rouler ? En fait, je ne suis pas radin, je suis économe. Mais j’aime quand même qu’on dise que je suis radin. Ca fait bien de dire que je reçois les ministres au Flunch. Ce qui a d’ailleurs été parfois vrai ! Et en plus, ça place les collaborateurs dans de bonnes dispositions, celles de l’esprit d’économies. Ou comment faire du beurre avec de l’eau, comme je l’ai souvent entendu chez Auchan. »

Sur les écarts de salaires dans les entreprises…

« Je m’interroge : comment le travail d’un homme peut valoir 400, 500 ou 600 fois celui d’un autre homme ? Ca manque juste de bon sens et d’esprit de justice. Dans nos entreprises, depuis l’origine, l’écart de salaire maximal est d’environ de 1 à 20. Mais c’est vrai que j’ai toujours regretté de ne pas être autant payé que le patron de mon principal concurrent, Carrefour, ou de mon principal fournisseur, Danone ! ».

Son premier argent…

« On me l’a pas donné, je l’ai gagné ! Je devais avoir 10 ans, peut-être moins. Mon père m’a concédé un bout de terre de cinq mètres sur sept, pour cultiver des salades, des radis et des fleurs. Mes parents me les payaient au prix du marché. Et j’avais en plus la concurrence de mes frères ».

Sur le crédit…

« Comment voulez-vous bien dormir quand vous avez du crédit sur le dos ? Quand j’ai construit ma maison, pour y loger ma famille, mes parents m’avaient interdit d’emprunter. Dans les affaires, nous avons une convention qui fixe le montant de l’endettement maximum entre 1,5 et 2 fois le montant du cash flow. Personnellement, j’estime que c’est déjà beaucoup trop. On devrait redescendre à une fois ».

Sur la bourse…

« La loi de l’offre et de la demande pour valoriser les entreprises (c’est ainsi que fonctionne la bourse) n’est pas la bonne. Sa valeur doit refléter d’abord la réalité de son activité et non le sentiment que des investisseurs ont de sa valeur actuelle ou… future ! Quand il arrive au bureau le matin, le patron d’une entreprise côtée en bourse a déjà passé une demi-heure à regarder son cours. Et si le cours n’est pas bon, il passe ensuite une heure à engueuler les uns et les autres. Et puis quand vous devez faire tous les trimestres des show pour dire que votre entreprise va mieux qu’elle ne va réellement, vous finissez par y croire. »

Sur les actionnaires familiaux…

« Nous avons de la chance d’avoir eu des parents et grand-parents prolifiques. Aujourd’hui, nous sommes 500 actionnaires familiaux. Par convention, établie en 1955, nous distribuons en dividendes au maximum 1 % de la valeur de l’entreprise (qui est fixée une fois par an sur la base de ses résultats). Ce qui représente en général 10 % du résultat, c’est-à-dire beaucoup moins que les grandes entreprises côtées en bourse. »

Sur les actionnaires salariés…

« Ce sont mes plus proches collaborateurs qui m’ont convaincu de le faire, dans les années 1970. Mes parents m’ont d’abord refusé l’actionnariat salarié. Probablement l’inquiétude de voir des salariés ou des syndicalistes co-responsables de l’entreprise. J’ai alors mis ma démission dans la balance. Mes parents m’ont alors suivi, mais à une condition : former chaque collaborateur à l’économie de l’entreprise de l’entreprise. »

Sur la Belgique…

« Les journalistes qui écrivent que je vis en Belgique sont très mal renseignés. J’habite bien en France, à quelques minutes de l’entreprise. Pourquoi ? C’est simple… Ma femme m’a dit : si tu pars en Belgique, je reste. Et à mon âge c’est quand même bien compliqué de changer de femme ! ».

19 novembre 2009


Le: 27/04/11


L'Institut zooprophylactique du Piémont et l'Agence sanitaire locale (Asl) de Turin ont mis en évidence, dans un supermarché Auchan de Turin, la vente de viande hachée de cheval étant en réalité constituée d'un mélange de bœuf, de volaille et de porc. Des analyses ont été réalisées sur des échantillons...



Le: 27/04/11

La presse croate fait état cette semaine de l'arrivée prochaine d'Auchan en Croatie. L'enseigne ferait son apparition au sein du centre commercial Mandi, en périphérie de Zagreb, indique le site Internet Seebiz. Le groupe nordiste ne souhaite pas faire de commentaires et la direction du centre était injoignable ce vendredi. En proie à de réelles difficultés, le centre - propriété de l'Italien Gruppo Zamparini et confié sous mandat de gestion à Colliers - est dépourvu de locomotive depuis la fermeture, en janvier dernier, des 4 700 m² de l'hypermarché Tommy. S'agira-t-il d'une franchise Auchan ou d'une exploitation en propre ? Immochan est-il également sur les rangs ?

Cette entrée en Croatie, si elle se confirme, intervient en tout cas après deux revers internationaux pour le groupe de la famille Mulliez : la fermeture de Dubaï et l'abandon du Vietnam.



Le: 27/04/11

Le chiffre d'affaires estimé du groupe Mulliez atteignait 64 milliards d'euros en 2009. Auchan pèse 39,5 milliards. Le groupe nordiste est devancé par Carrefour (86 milliards), mais représente trois fois plus que L'Oréal et deux fois plus que Bouygues...


Le: 22/04/11


Le groupe Mulliez crée une nouvelle fois l’évènement avec l’ouverture d’Auchan City. Cet hyper urbain de 4 000 m2 situé en plein centre de Tourcoing (59) a fait de la zone marché son fer de lance. Il propose une offre alimentaire digne d’un 10 000 m² et met l’accent sur les produits locaux.




Le: 17/04/11

Évolution mensuelle : +0,8 % ; variation annuelle : +2,0 %

En mars 2011, l’indice des prix à la consommation (IPC) est en hausse de 0,8 %, après une augmentation de 0,5 % en février. Sur un an, il s’accroît de 2,0 % (+1,7 % en février). Hors tabac, l’indice est également en hausse de 0,8 % en mars (+1,9 % sur un an). Corrigé des variations saisonnières (CVS), l’IPC augmente de 0,5 % (+2,0 % sur un an).

L’accroissement des prix au mois de mars provient, en grande partie, de l’augmentation des prix des produits manufacturés liée notamment à la fin des soldes d’hiver, mais aussi aux fortes hausses de prix des produits pétroliers et alimentaires


Le: 16/04/11


POUR INFORMATION

À signer et diffuser largement et VITE !
Le peuple souverain ?
Une piste de résistance : une pétition lancée par le journal POLITIS.

Sujet : urgent retraites
Même si la réforme des retraites a été adoptée par le Sénat et l'Assemblée Nationale, tout n'est peut-être pas perdu car la loi peut ne pas être appliquée.
Cafouillage du sarkozisme, la réforme constitutionnelle de 2008 (article 11) pourrait donner aujourd'hui moyen de contraindre le Président de la République à organiser un référendum sur les retraites :ce référendum doit être demandé par 1/5 des parlementaires, eux-mêmes soutenus par 1/10 des électeurs (nous). SOIT 4,4 millions de signatures: la mobilisation récente rend en théorie l'objectif facile ! Il est encore temps de tout mettre en oeuvre pour s'opposer à cette réforme des retraites.
Voici donc le lien pour signer cet appel :

http://www.referendumretraites.org/

1/10e des électeurs, ça fait du monde ! À nos claviers ! Envoyez ce lien à tous ceux que vous connaissez, sur toutes les listes que vous possédez, pour faire boule de neige .Si vous recevez ce message et êtes déjà retraité, pensez aux autres, à vos enfants.... aidez-les en signant



Le: 16/04/11

* pour la journée d'action sur la pénibilité du 28 avril d'un rassemblement, place Guichard, Lyon 3è, de 11h30 à 14h, rassemblement qui permettra l'expression de témoignages dans le cadre de la journée internationale sur les conditions et la santé au travail,
* pour le 1er mai, d'une manifestation à 10h30 de la place Jean Macé à la place Bellecour, à l'issue de la manifestation les syndicats, unions locales, unions syndicales... sont invités à participer à une animation revendicative place Bellecour.


Le: 12/04/11
 «  1  2  3 ... 22  23  24  25  26  27  »